Voitures importés de l’Allemagne

Dans le monde de la voiture de collection, il n’est pas rare de voir des voitures être importées d’autres pays. Et la plupart du temps, ces véhicules viennent d’Allemagne. Peut-être que vous-même avez pour projet d’importer un véhicule d’occasion depuis l’Allemagne, sans pour autant savoir comment faire. Dans ce cas cet article est fait pour vous, car même s’il est assez facile d’importer des voitures depuis l’Allemagne. Il y a tout de même quelques règles que vous allez devoir suivre. Mais nous vous rassurons, le plus difficile est la manière dont vous allez ramener cette voiture jusqu’en France. L’achat quant à lui est très facile à faire, et vous ne devriez pas rencontrer de problème. Mais une fois que vous avez acheté la voiture, cette dernière n’est plus immatriculée. Ainsi, pour la faire venir en France, vous allez devoir utiliser la bonne manière pour être en règle. 

Comment transporter le véhicule de l’Allemagne vers la France

Comme nous l’avons dit, une fois le véhicule acheté, il n’est plus immatriculé. Ainsi vous allez devoir :

  • Vous procurer des plaques de transit si vous souhaitez ramener la voiture en la conduisant
  • Atteler une remorque spécifique avec une immatriculation française pour transporter la voiture dessus
  • Demander à un mandataire de livrer la voiture à l’adresse souhaitée

Les documents dont vous aurez besoin

Pour obtenir la plaque de transit, ou plaque provisoire, vous devez vous rendre sur le site de l’ANTS. Puis dans la rubrique des immatriculations pour demander un certificat provisoire d’immatriculation. Et pour effectuer cette demande, vous aurez besoin d’un certain nombre de documents :

  • Une copie de votre pièce d’identité
  • Un justificatif de domicile de moins de 6 mois
  • Le certificat de cession ou facture d’achat de la voiture que vous avez achetée en Allemagne
  • Le certificat d’immatriculation allemand
  • Le quitus fiscal

Pour obtenir ce dernier document (le quitus fiscal), vous allez devoir faire des démarches auprès du service des impôts qui vous demandera donc les documents suivants :

  • Copie de votre pièce d’identité
  • Justificatif de domicile de moins de 6 mois
  • Certificat de cession du véhicule
  • Facture d’achat allemand
  • Certificat d’immatriculation allemand

Une fois que vous aurez obtenu votre certificat d’immatriculation provisoire, vous allez pouvoir rouler pendant un mois en France. Ainsi cela vous laisse le temps de faire votre demande de certificat d’immatriculation définitif sur l’ANTS. Vous pouvez également faire votre carte grise plus rapidement via des sites agrées comme www.kartgrise.com

Et si vous décidez de faire passer la voiture par la frontière d’une autre manière, vous aurez besoin d’avoir les documents suivants :

  • Certificat de cession ou facture d’achat
  • Certificat d’immatriculation allemand
  • Quitus fiscal
  • Copie de votre pièce d’identité

Une fois la voiture en France

Quand votre véhicule est bien arrivé en France, vous allez devoir faire plusieurs démarches pour que ce dernier soit en ordre, et que vous puissiez rouler avec :

  • Obtenir le certificat de conformité : cela permet de prouver que le véhicule est conforme aux exigences européennes. Vous pourrez l’obtenir auprès d’un concessionnaire de la marque, ou via une agence en ligne.
  • Assurer votre véhicule : vous devrez donc vous approcher d’un organisme d’assurance, et vous pourrez choisir de quel type d’assurance vous voulez bénéficier. 
  • Passer le contrôle technique pour vérifier que le véhicule est en règle : pour le faire, vous aurez besoin d’avoir le certificat de conformité, ainsi que le certificat d’immatriculation allemand de la voiture. Le contrôle technique est obligatoire si la première date d’immatriculation est vieille de plus de 4 ans, et si le dernier contrôle technique allemand remonte à plus de 6 mois. 
  • Faire le certificat d’immatriculation définitif français : vous devez faire cette demande sur le site de l’ANTS ou passer via un site agrées de carte grise.

Les choses à ne pas faire quand on importe un véhicule d’Allemagne

Vous devez faire attention de ne pas vous faire avoir par une annonce qui donnerait envie, mais qui ne serait finalement pas ce qu’elle prétend être. C’est pour cela que vous devez bien prendre le temps d’essayer la voiture, et d’en faire le tour pour vous assurer de son état. Pensez aussi à jeter un œil au carnet d’entretien, aux factures, à la notice du constructeur, et bien sûr au moteur pour vérifier son état. 

Nous vous conseillons de demander à un proche ayant des connaissances dans la mécanique et l’automobile si vous-même ne vous y connaissez pas du tout pour vous assurer du bon état du véhicule. Pensez aussi à faire vérifier le kilométrage du compteur, car il n’est pas rare de voir des compteurs trafiqués.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *